Comment ne pas nuire à nos enfants

 

 

Les enfants naissent purs... ce sont nous, les parents, qui les "corrompons". Avec le stress, les obligations, les anxiétés, les insécurités, nous brisons souvent leur innocence.

 

 

Êtes-vous prêts à l'entendre?

 

Les enfants sont tous pareils à la naissance. Ils sont des êtres purs, prêts à entrer en contact avec le monde. Prêts à être cajoler et aimés par leurs parents. Prêts à se développer pour éventuellement explorer le monde en toute confiance. Mais au fil des jours qui passent, nous, les adultes (leurs parents) venons interférer avec le développement naturel et normal de nos enfants. Souvent, même, on se pense plus forts et meilleurs que la nature. En fait, on pense qu'on DOIT intervenir sinon nos enfants ne seront pas assez stimulés ni éveillés ou qu'ils ne "feront" pas assez de choses de leurs journées. On se dit qu'ils ont besoin d'aide (de notre aide surtout), de bébelles. Quand ils sont un peu plus grands, on se dit alors qu'ils ont "besoin" de plein de cours et d'activités pour se développer.

 

Imaginons-les un moment lors de leur naissance. Ils sont un canvas blanc, immaculé. Ils ont le monde devant eux, l'avenir aussi. Ils n'ont aucune blessure, n'ont eu aucune peine, n'ont pas eu à souffrir. Tranquillement la vie "arrivera" et ils auront à vivre certaines épreuves, bien sûr. Idéalement, ces épreuves et ces blessures ne devraient pas venir de leur relation avec leurs parents. Nous pouvons tenter de préserver le plus longtemps possible leur innocence, leur gaieté et leur joie de vivre.

 

 

 

Les laisser être des enfants

 

De plus en plus, je réalise que mon rôle est d'intervenir le moins possible dans le développement de mes enfants. En d'autres mots, j'essaie de ne pas leur nuire. De ne pas les déranger dans leurs jeux, dans leurs pensées, dans leurs rêveries. Mon but est de les respecter pour qui ils sont et comme ils sont déjà. Car ils sont parfaits. Comme tous les enfants d'ailleurs! 

 

Parlons-en honnêtement: Tout ce que l'on voit de "défauts", de petits ou gros problèmes chez-eux, de comportements ou d'attitudes qu'on n'aime pas, tout ça vient vraiment de nous dans le fond. Sommes-nous prêts à se regarder dans le miroir? À se demander ce qu'on peut faire pour SE venir en aide? Ce ne sont pas nos enfants qui ont besoin de changer... C'est bel et bien nous!!!

 

 

 

Nous sommes à l'origine de tout

 

Pensons-y deux minutes.

 

Tout ce que nous faisons, ou ne faisons pas, aura un impact sur notre enfant. Trop d'attention? Pas assez d'attention? Trop de règlements et de consignes? Pas assez de présence parentale? De la surprotection? De la négligence? Lui donner tout ce qu'il veut? Lui faire du chantage pour qu'il fasse ce qu'on veut? Nos actes et nos paroles sont importants. Dire, ou ne pas dire quelque chose, affectera nos petits.

 

Il ne s'agit pas d'être parfait comme parent ni même d'essayer d'atteindre la perfection. Le plus important est l'équilibre.

 

Il ne s'agit que de faire son possible et d'essayer être constants, de donner de l'amour, de faire confiance à notre enfant et surtout, surtout, d'être conscients de nos points à améliorer comme parent. Être prêt à reconnaître nos erreurs, nos faiblesses et nos incertitudes. Être capable de développer cette conscience de ce qu'on fait comme parent est une des plus grandes clés de la parentalité positive.

 

 

 

Favoriser le développement naturel

 

On doit donc réaliser que tout ce qu'on fait comme parent aura des conséquences positives et négatives sur nos enfants. Le but est donc de prendre une grande respiration, de s'avouer que nous ne sommes là que pour guider et tenter de ne pas leur nuire dans le développement naturel des magnifiques personnes qu'ils sont, et qu'ils sont en train de devenir.

 

 

Finalement, notre responsabilité est d'être capables de reconnaître et de se l'avouer, lorsque nous, parents, sentons qu'on a besoin d'un petit coup de main. Allons chercher des alliés et des outils pour devenir le meilleur parent possible et être en mesure d'aimer autant que possible, sans entraves.

 

 

Share on Facebook
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now